VEILLE JURIDIQUE

By Jennifer Constant | novembre 29 , 2019 | 01

Dans le cadre des élections professionnelles, l’employeur doit inviter les organisations syndicales intéressées à négocier le protocole d’accord préélectoral. Cette invitation doit leur parvenir au plus tard 15 jours avant la date de la première réunion de négociation (art. L 2314-5).

La méconnaissance de cette obligation d’invitation des syndicats à la négociation entraîne l’annulation des élections.

Dans cette affaire, il a été jugé que le simple fait que la lettre d’invitation à négocier le protocole préélectoral fixait la date de la réunion de négociation au «?mardi 24?16 avril 2018?» entraînait l’annulation des élections, la Cour de cassation estimant que le syndicat n’avait, de ce fait, pas été régulièrement convié à la négociation du protocole préélectoral.

Cet arrêt rappelle la prudence avec laquelle doivent être organiser les élections professionnelles.

Mon Cabinet se tient à votre disposition pour vous accompagner dans vos procédures d’élections professionnelles.

Bien à vous. élections électionsprofessionnelles invitationssyndicats annulationdesélections

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Horaires 9H00 - 18H00 | Du lundi au vendredi


Consultations sur RDV uniquement | 7 place John Rewald 13100 Aix-en-Provence